Chaque année en septembre, la journée du sport scolaire permet de réunir les élèves et les professeurs autour de manifestations sportives et ludiques.
L’objectif de cette journée est de promouvoir le sport scolaire et de faire connaitre les clubs sportifs locaux qui souhaitent attirer de nouvelles recrues.  C’est aussi l’occasion pour les associations comme la CMSEA  de sensibiliser les élèves à l’importance de manger sainement et de se dépenser régulièrement.

Apprendre à manger sainement

Ainsi, chaque élève de sixième et de cinquième a pu découvrir ce matin une variété de sports et s’initier aux gestes  de la discipline. Si certains ont commencé par une séance de relaxation, d’autres ont préféré connaitre l’histoire des Jeux Olympiques avec leur professeur d’Histoire Monsieur Corbion. Pendant ce temps, dans le gymnase du collège, les plus téméraires construisaient des pyramides humaines encadrés part Madame Robert leur professeur d’EPS,  d’autres couraient après le volant de badminton, encouragés par Monsieur Maitre. Monsieur Zanetti a proposé une initiation à la boxe française.

Relaxation !

Initiation au badminton

La boxe française

Acrogym

L’association sportive du collège propose cette année encore un club badminton et un autre en acrogym : notre réputation en compétition n’est d’ailleurs  plus à faire.

Enfin, d’autres ateliers insolites sont venus compléter l’offre de cette journée : un atelier qui vous plonge dans la peau d’un hoplite, ces fantassins de la Grèce antique, lourdement armés ; un autre, en musique avec Madame Sablon,  vous faisait vibrer à la manière de Rocky, jouer les contre-temps avec les maracas sur la musique de We Will Rock You de Queen ou s’initier au ping-pong musical.

Les Hoplites en action

En rythme

En Arts Plastiques, Madame Lefort a proposé un atelier à la manière des performances de la compagnie australienne Wili Dorner,  Bodies in Urban Spaces : comme ses danseurs, les élèves ont dû se fondre dans un espace, s’adaptant aux contours et aux contraintes du lieu et s’effacer au maximum.. Impressionnant !

Comment se fondre dans la nature

Pour les plus cérébraux enfin, Monsieur Charollais a testé les connaissances des élèves :

Un sprinter humain peut courir à une vitesse de :

a- 16kh/h b- 36km/h c-56km/h ?

 

A vous de jouer !